TOURNEUR FRAISEUR INDUSTRIEL

LE METIER

Le tourneur fraiseur réalise l’usinage de différentes pièces après études des plans de définitions. Il est précis et méticuleux dans son travail ce qui lui permet de contrôler la qualité de son travail en toute autonomie. Il met en œuvre des machines de tournage et de fraisage conventionnelles.

Le tourneur fraiseur doit être capable de réaliser des usinages de petites ou moyennes séries par enlèvement de matière sur des machines-outils conventionnelles. Le tout à partir de dossiers de fabrication et dans le respect des règles de sécurité. Pour cela il doit être capable de :

 

  • Ordonner un mode opératoire d’usinage de pièces grâce aux plans de définition ;
  • Préparer la zone de travail et les équipements nécessaires à la réalisation des pièces ;
  • Usiner les pièces de manières à ce qu’elles soient conformes aux plans ;
  • Contrôler la qualité des pièces ;
  •  Rendre compte de son activité aux personnes, services concernés ;
  • Entretenir son poste de travail et maintenir les équipements en état
  • Réaliser la maintenance de premier niveau du poste de travail

Conditions d'inscription

Etre salarié(e) en Contrat de Professionnalisation ou en Formation Continue possédant un niveau Bac ou une expérience significative dans le domaine du tournage fraisage. Si pré requis non rempli, des jours de formation supplémentaires sont prévus avant l’entrée en formation.

Type de formation

Validation

Certificat de qualification (CQPM) n° MQ 1989 06 57 0037/MQ 2011 06 57 0034 délivré par la commission paritaire de l’emploi de la métallurgie.

Durée

  • 427 heures de formation (Parcours adapté après positionnement)
  • Alternance centre de formation / Entreprise. La pratique professionnelle en entreprise est requise pour la validation du CQPM.

PROGRAMME / CONTENU

  • Préparer son poste de travail : règles de sécurité,  analyser les documents de travail
  • Maitriser les savoirs fondamentaux : les outils de coupe, désignation des matériaux, tolérancement, lecture de plan
  • Conduire un usinage : réglage machine, réalisation d’opérations de tournage et de fraisage
  • Contrôler la qualité : les tolérances, les instruments de mesures
  • Rendre compte : remplir les documents de fabrication, de qualité, vocabulaire technique
  • Maintenir les équipements en état : maintenance de niveau 1 et actions d’amélioration